Le cuivre et le corps humain

El cuerpo humano
  • Le cuivre est un oligoélément essentiel pour les êtres vivants.
  • Le corps d'une personne adulte contient de 50 à 120 mg de cuivre.
  • Le corps humain possède un système homéostatique qui régule le niveau de cuivre.
  • Le corps humain absorbe du cuivre quand il en a besoin et l'élimine quand il en a trop.
  • Il existe deux maladies congénitales graves associées au cuivre: celle de Wilson et celle de Menkes.
  • La maladie de Wilson est due à l'accumulation de cuivre dans le foie et le cerveau.
  • La maladie de Menkes est due au manque d'absorption du cuivre dans le tractus intestinal.
  • Le métabolisme d'une personne adulte exige de 0,9 à 1,5 mg de cuivre par jour.
  • Céréales, fruits secs, légumes secs, fruits, foie, fruits de mer... et chocolat apportent du cuivre.
  • Le cuivre présente une activité biochimique associée aux cuproprotéines.
  • Certaines cuproprotéines sont des enzymes.
  • Principale cuproprotéine, la céruloplasmine est une enzyme.
  • Elle transporte le cuivre dans le plasma sanguin des mammifères, volatiles, reptiles et amphibiens.
  • Le cuivre sert de catalyseur dans la formation de l'hémoglobine des humains.
  • La plastocyanine est une cuproprotéine qui catalyse la photosynthèse des plantes.
  • L'hémocyanine est une cuproprotéine qui transporte l'oxygène dans le sang bleu des araignées, langoustes, escargots, calamars...
  • On ne connaît aucune maladie professionnelle spécifique à l'industrie du cuivre.
Mentions Légales | +34 938 504 100 | Colonia Lacambra, s/n  08508 Les Masies de Voltregà (Barcelona) Espagne | © 2018 La Farga.