Actualités

Smart cables La Farga

le .

L’entreprise bicentenaire La Farga, emblème de l’industrie métallurgique catalane, a récemment introduit sur le marché les conducteurs CAC (Copper Alloy Conductor) utilisés pour les lignes à moyenne, haute et très basse tensions. Le nouveau câble conducteur, conçu et produit dans son intégralité au sein de l’usine de Les Masies de Voltregà (Osona), comprend un revêtement qui améliore ses prestations mécaniques et électriques par rapport aux conducteurs habituels en aluminium ou en aluminium et acier, permettant ainsi le transport efficace et sûr de l’énergie.

Son monde est le cuivre et il prévoit de multiplier le chiffre d’affaires par cinq en dix ans

le .

Depuis des années, le groupe se consacre tout entier à la fabrication de semi-élaborés du cuivre. La matière première procède majoritairement de ferraille recueillie en Europe, aux États-Unis et en Afrique du Nord. Par le biais d’un processus de récupération en fonderies destiné à éliminer les impuretés, le groupe obtient ce qu’on appelle le fil machine, un fil en cuivre de huit millimètres de diamètre qui est vendu à d’autres entreprises en vue de la fabrication du produit final. Ce processus est breveté et le groupe a déjà vendu la technologie a à trente usines du monde entier.

Lire l'article complet ici

La Farga Dépasse Le Milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012

le .

L'entreprise réinvestit 57,9% de son bénéfice net consolidé dans la recherche. 

Pour la septième année consécutive, La Farga a présenté le Rapport de durabilité correspondant à 2012, qui a reçu la note maximale (A+) en termes de transparence et d'extension dans le cadre de l'audit mené par la Global Reporting Initative. Outre les informations économiques, ce rapport détaille les principales activités menées à bien par La Farga. 

Matins ESADE avec Oriol Guixà, vice-président et administrateur délégué de La Farga Group

le .

"Nous prétendons reprendre, dans d'autres pays, le même schéma de joint venture que celui que nous avons en Chine et aux États-Unis. En fait, nous travaillons déjà sur plusieurs possibilités au Brésil et en Russie, à travers des associés locaux ; mais ce type d'opération demande du temps". C'est ce qu'a annoncé M. Oriol Guixà, vice-président et administrateur délégué de La Farga Group, au cours de la dernière séance du cours Matins ESADE.

La Farga ou 200 ans de patrimoine familial

le .

Les actuels responsables de La Farga insistent sur le fait que la base de leur succès provient d'un "investissement constant dans des projets d'innovation, de développement et de recherche concernant le monde du cuivre et les possibilités renouvelées qu'il offre sur de nouveaux marchés et en de nouveaux produits".

Prix La Farga Group

le .

Cristina Ferrús, alumna de segundo de bachillerato de el Instituto de Flix, ha ganado el Premio La Farga Group (Universitat de Vic) a los mejores trabajos de investigación de estudiantes de bachillerato 2013.

Cuivre antimicrobien

le .

La collaboration entre La Farga Group, leader mondial dans la fabrication du fil de cuivre, d'alliages et de câbles de haute tension, et l'Université de Vic s'est manifestée par l'inauguration d'un module antimicrobien, qui a eu lieu au siège du musée du Cuivre des Masies de Voltregà.

Une étude de l'UVic et La Farga ouvre au cuivre de nouveaux marchés potentiels

le .

Conjointement avec l'Université de Vic, La Farga a développé un nouveau module dans les installations du musée du Cuivre ; une étude scientifique propre y démontre les propriétés qu'a ce métal d'éliminer 99,9 % des microbes en moins de deux heures ; une telle caractéristique, jusqu'alors inédite, fait de ce matériau un métal d'avenir pour des installations publiques telles que les aéroports, les hôpitaux, etc.

La Farga et l'Universitat de Vic inaugurent un nouveau module antimicrobien au musée du Cuivre

le .

Conjointement avec l'Université de Vic, La Farga a développé un nouveau module dans les installations du musée du Cuivre ; une étude scientifique commune démontre les propriétés du cuivre dans l'élimination de 99,9 % des microbes en moins de deux heures ; cette caractéristique, jusqu'alors inédite, fait de ce matériau un métal d'avenir pour es installations publiques telles que les aéroports, les hôpitaux, etc.

La Farga installe pour 20 M de cuivre sur le TGV

le .

Le groupe sidérurgique La Farga, contrôlé à 50 % par les familles Guixà et Fisas, s'est adjugé un contrat de 20 millions d'euros de fourniture de cuivre destiné aux nouvelles lignes ferroviaires du train français à grande vitesse qui réunira Tours à Bordeaux. Plus exactement Cegelec Mobility, l'entreprise chargée de fournir la caténaire, a demandé à La Farga de se charger des alliages en cuivre de la nouvelle ligne TGV Sud Europe Atlantique qui couvre une distance de 300 kilomètres. La ligne sera opérative en 2017.

Les nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse de France se dotent de la technologie exclusive de La Farga

le .

La Farga a signé un contrat d'approvisionnement de la caténaire avec Cegelec Mobility, qui dirige les travaux de recherche en lots et partage de caténaire, ainsi que d'alimentation et d'électrification pour le projet LGV SEA (Ligne à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique) aux côtés des sociétés Ineo SCLEE Ferroviaire, TSO Caténaires et ETF.

Entreprises immortelles

le .

La moyenne de l'espérance de vie des sociétés est de cinq à quinze ans. Cependant, un groupe réduit de centenaires a survécu à la guerre, à l'autarcie et à plusieurs crises, dont l'actuelle. Voulez-vous connaître le secret de leur longévité ?

Continuus-Properzi progresse avec la nouvelle technologie FRHC

le .

Respectueux de l'environnement et reconnu comme un investissement rentable dans les pays d'Europe et BRIC, le procédé de production industrielle de Continuus-Properzi pour la fabrication de cathodes en cuivre FRHC à base de ferraille de cuivre a fait ses premiers pas en toute assurance sur le marché des États-Unis grâce à sa nouvelle installation en Indiana, qui produit 75 000 tpa.

Le transfert de connaissances renfloue un projet de l’entreprise

le .

Depuis 1996, l'entreprise La Farga Lacambra collabore de façon ininterrompue avec le Centro de Diseño y Optimización de Procesos Materiales (DIOPMA – centre de conception et optimisation de processus) de l'Université de Barcelone. Ce travail conjoint a permis le développement de nouveaux alliages de cuivre pour l'électrification ferroviaire et l'e lancement du processus de leur production.